S'enregistrer:
Vous aimez ffmpegX et voulez aider à son développement? Alors enregistrez-vous.
Télécharger et installer:
Cliquez pour télécharger la dernière version de ffmpegX pour MacOSX 10.2, 10.3 et 10.4.

Mailing list:
Si vous voulez recevoir un mail quand une nouvelle version de ffmpegX est disponible, abonnez-vous à la mailing list en saisissant votre adresse email ici (mailing list en anglais) :

Documentation:
Onglet Résumé
Onglet Vidéo
Onglet Audio
Onglet Filtres
Onglet Options
Onglet Outils

Guides:

• DVD avec
sous-titres sélectionnables

• DivX vers SVCD

• Final Cut Pro vers VCD
• VIDEO_TS vers DivX

• Plus de guides bientôt...

Feedback:
Des idées pour encore améliorer ffpmegX ? Envoyez vos remarques et idées à major. Pour de support et de l'aide, lisez la page FAQ et consultez forum ffmpegX (en anglais). Pour de l'aide en français vous pouvez consulter les forums de Carpo.org. Vous pouvez aussi vous abonner à la mailing list.
 

News - Chargement - Résumé - Vidéo - Audio - Filtres - Options - Outils - FAQ
?
?
Onglet Options:
  • L'onglet options inclut les options d'encodage relatives au codec vidéo sélectionné. Il change dynamiquement selon le moteur d'encodage sélectionné afin de n'afficher que les options pour un codec donné.

Options mencoder MPEG-4
Options mencoder XviD
Options mencoder h264
Options x264 h264
Options ffmpeg
Options mpeg2enc


Options mencoder mpeg-4:

  • mencoder libavcodec mpeg-4 (compatible DivX 4/DivX 5) a les options suivantes:

  • Active le mode haute qualité. Encode chaque macro-bloc dans tous les modes et choisit ensuite le meilleur. Plus lent mais donne une meilleure qualité et un fichier plus petit.
  • Inclut une B-frame dans la séquence comme dans le DivX 5 (IBPBPBPBP..). Les B-frames requieèrent moins de données que les P-frames.
  • Utilise quatre vecteurs de mouvement par macro-bloque. Plus lent, il donne une meilleure compression et un PSNR plus élevé.
  • Encode en mode 2 pass. Le fichier sera encodé deux fois, la première fois pour calculer les statistiques de débit dans un fichier .log, et la seconde pour utiliser ces statistiques et optimiser l'encodage final.
  • Encode en mode 3 pass, permettant un meilleur contrôle sur la taille de la vidéo finale. Le fichier sera encodé trois fois, la première fois pour encoder l'audio et calculer le déit vidéo (la première passe dure environ 1H30 sur un G4 pour un film moyen). Il vous sera ensuite demandé de choisir un débit vidéo parmi les options proposées pour tenir sur un ou deux CD. La seconde passe calculera des statistiques dans un fichier .log, et la troisième passe utilisera ces statistiques pour optimiser l'encodage final de la vidéo (en utilisant l'audio encodé à la première passe). Notez que seulement l'audio MP3 est supporté pour les encodages en 3 pass. Le débit suggéré apparaît soit en rouge, vert ou noir dans le dialogue suivant:

    rouge=ce débit est trop faible pour la taille de l'image sélectionnée, si vous le choisissez vous compresserez trop votre vidéo et la qualité ne sera pas acceptable pour la taille de l'image (pensez à choisir un autre débit ou à utiliser une taille plus petite);
    vert=ce débit est assez bon, si vous le choisissez vous obtiendrez une bonne qualité pour la taille de l'image;
  • bleu=ce débit est trop élevé, si vous le choisissez vous ne pourrez pas augmenter la qualité par rapport au valeur "vertes" et vous perderez de la place sur vos disques (pensez à choisir un autre débit ou à utilisez une image plus grande, mais pas plus grande que l'image source).
  • Active la quantification Trellis. Trouve la quantification optimale pour chaque macro-bloc dans le sens PSNR vs débit. Plus lent, meilleure qualité.
  • Active l'estimation du mouvement par quart de pixel. Affecte la résolution de la recherche de macro-blocs, amenant à une détection des mouvements plus précise. Plus lent. Incompatible avec certains lecteurs.
  • Sélectionne l'algorithme utilisé pour redimensionner l'image. Choisissez la valeur par défaut " fast bilinear" quand la vitesse est importante. Pour une meilleure qualité d'image mais un encodage plus long, vous pouvez choisir soit bicubic (meilleur pour agrandir l'image), bilinear (meilleur pour rétrécir l'image), lanczos, ou bicubic spline (image piquée).
  • Règle la fonction de comparaison utilisée pour l'estimation du mouvement (affecte la qualité). SAD=somme de différences absolues (Sum of Absolute Differences) (plus rapide, valeur par défaut), SSE=somme des erreurs carrées (Sum of Squared Errors) (meilleure qualité, rapide), SATD=somme des transformées d'Hadamard des différences absolues (Sum of Absolute Hadamard Transformed Differences) (un peu mieux que SSE, lent), RD=distortion de débit (Rate Distortion) (optimal, meilleure qualité, très lent).
  • Sélectionne l'intervalle entre I-frames ou keyframes. Les I-frames nécessitent plus de données pour encoder une image. La recherche d'un point précis du film n'est possible qu'au niveau d'une image clé. Ne pas utiliser de valeurs supérieures à 300 pour le MPEG-4 et le XviD, car la qualité peut être affectée. Le MPEG-1 et le MPEG-2 doivent toujours utiliser 12 comme intervalle.
  • Règle le quantificateur minimum. Le quantificateur est le niveau de compression utilisé pour encoder une frame. Plus de compression signifie des fichiers plus petits mais aussi une moins bonne qualité d'image. Les frames complexes requerront plus de compression afin de maintenir un débit constant, donc le quantificateur variera entre qmin et qmax pour contrôler le débit. L'intervalle est de 1 à 31, mais qmin=1 n'est pas recommandé. Si vous utilisez qmin=qmax l'encodage se fera en bitrate variable.
  • Règle le quantificateur maximum. L'intervalle est de 1 à 31, l'intervalle recommandé est 10-31.
  • Encode un clip de seulement 5 secondes. Utile pour tester les options d'encodage. Le texte est aussi plus précis dans la terminal.
  • Affiche le rapport signal/bruit maximum pour toute la vidéo après l'encodage et enregistre le PSNR frame par frame dans le fichier "psnr_hhmmss.log". Les valeurs retournées sont en décibel, la plus haute étant la meilleure. Cela donne une bonne indication de la qualité de l'encodage qui va être achevé. Utilisez-le en combinaison avec l'option "Test de 5 sec" pour rapidement évaluer quelles options d'encodage donneront la meilleure qualité et quel fps vous obtiendrez avec, afin de déterminer le meilleur rapport qualité/vitesse.

Options mencoder XviD:

  • mencoder XviD a les options suivantes. Ce sont des sous-ensemble des réglages des options mencoder libavcodec MPEG-4.

  • Active l'encodage entrelacé.
  • Règle les seuils internes afin de prendre de meilleures décisions sur les vecteurs de mouvement et d'améliorer la qualité sur des dessins animés ou films d'animation.

Options mencoder H.264 :

  • mencoder H.264 a les options suivantes.

  • Active le codage « Context-Adaptive Binary Arithmetic » pour améliorer l’entropie du codage et obtenir des fichiers plus petits (encodage plus lent).
  • Utilise les b-frames.
  • Si activée (par défaut), l’encodage se fait au débit constant spécifié en faisant varier le quantificateur entre qmin et qmax. Notez que pour le format H.264, le quantificateur n’a pas le même sens qu’avec mpeg-1, mpeg-2 ou mpeg-4. L’intervalle de quantification est entre 2 et 51 sur une échelle logarithmique (par exemple la différence de débit entre q=20 et q=40 est seulement d’un facteur de 10). Si le choix « Débit constant » est activé (par défaut) alors la valeur de qmin est utilisée pour encoder à qualité constante avec un débit variable. Un bon choix pour qmin doit être compris entre 20 et 40, le défaut est à 22.
  • Encode en mode 2 pass. Le fichier sera encodé deux fois, la première fois pour calculer les statistiques de débit dans un fichier .log, et la seconde pour utiliser ces statistiques et optimiser l'encodage final.
  • Définit la fonction de comparaison utilisée pour l'estimation du mouvement à plein pixel (a un impact sur la qualité d'image). Valeurs disponibles : Diamant (la plus rapide), Hexagone (par défaut), Multi-hexagone, Exhaustif (très lent).

Options x264 H.264 :

  • x264 H.264 a les options suivantes.

  • Active le codage « Context-Adaptive Binary Arithmetic » pour améliorer l’entropie du codage et obtenir des fichiers plus petits (encodage plus lent).
  • Utilise les b-frames.
  • Encodage en débit constant (voir mencoder h264).
  • Active l'analyse des partitions i4x4.
  • Active la quantisation treillis (nécessite l'option CABAC).
  • Utilise Quicktime pour décoder le fichier source. Peut être utile pour convertir des fichiers Quicktime qui utilisent un format autrement non reconnu (plus lent).
  • Définit le niveau d'encodage h.264 encoding. Le niveau 1.3 pour bitrate réduit doit être utilisé pour l'iPod. Autrement vous pouvez utiliser 5.1 (5.1 est aussi utilisé pour mencoder h.264). Lorsque CABAC ou b-frames sont actifs, l'encodage en "main profile" est actif. Lorsque CABAC et b-frames ne sont pas actifs, l'encodage en "baseline profile" est actif.
  • Définit la fonction de comparaison utilisée pour l'estimation du mouvement (voir mencoder h264).

Options ffmpeg:

  • ffmpeg libavcodec ont les options suivantes.

  • Affiche le PSNR (rapport signal/bruit) par frame lors de l'encodage. Les valeurs retournées sont en décibel, la plus haute étant la meilleure. Cela donne une bonne indication de la qualité de l'encodage qui va s'achever. Utilisez-le pour rapidement évaluer quelles options d'encodage donnent la meilleure qualité et quel fps vous obtiendrez, afin de décider du meilleur rapport qualité/vitesse.
  • Utilise les I-frames i.e. désactive la compression temporelle. Plus rapide, mais en conséquence, les flux seront moins compressés (taille de fichier comparable au MJPEG).
  • Use Quicktime to decode the source video (for mpeg-1 and mpeg-2 encoding, ie fast VCD, fast SVCD, fast DVD). Automatically adds blacks bars when necessary. If your source is a VOB or MPEG-2 movie you will need the Quicktime MPEG-2 player component installed. If your source is a DivX movie, you will need the 3ivx.com and DivX.com codecs installed.
  • Utilisez cette option pour activer ou désactiver les bandes noires lorsque l'option "Décoder avec Quicktime" est utilisée. Si l'option "Décoder avec Quicktime" n'est pas utilisée, choisissez manuellement les valeurs de padding / letterbox dans l'onglet Filtres.
  • Choisir le profil d'encodage mpeg-1 ou mpeg-2. Les options disponibles sont VCD, SVCD et DVD.

Options mpeg2enc:

  • mpeg2enc MPEG-1 et MPEG-2 ont les options suivantes.

  • Ne crée que des groupes d'images fermés (closed Group Of Pictures) qui peuvent être décodés sans référence à leurs prédécesseurs. Ceci est utile pour des flux qui sont supposés être utilisés dans des DVD à multiples angles de vision et dans certaines applications d'authoring comme DVD Studio Pro®.
  • Génère une "en-tète de séquence" au début de chaque groupe d'images. Ceci est nécessaire pour certains lecteurs matériels pour supporter les fonctions de retour/avance/accès aléatoire.
  • Désactive l'insertion de décalages de scan spéciaux des SVCD (pour les fonctions d'"avance/retour rapide"), soit si ils posent problème, soit si vous n'encodez pas un SVCD.
  • Force le mode noir & blanc. Utilisez-le pour réduire le bruit sur les sources noir & blanc.
  • Utilise l'algorithme bicubic (Mitchell-Netravalli) de haute qualité de mise à l'échelle pour redimensionner l'image (plus lent). Toujours utilisé si l'encodage ne se fait pas à une taille standard VCD ou SVCD.
  • Convertit les vidéos panoramiques 16:9 en format 4:3, ajoutant des bandes noires nécessaires.
  • Utilise Quicktime pour décoder la source vidéo. Si votre source est une vidéo NTSC et que vous avez des problèmes de synchronisation de l'audio, utilisez cette option. Si votre source est une vidéo VOB ou MPEG-2, vous aurez besoin d'avoir le composant MPEG-2 player Quicktime installé.
  • Utilise mplayer pour décoder la vidéo source. Nécessaire si vous voulez incruster des sous-titres dans la vidéo encodée.
  • Choisit le profil MPEG-2. Les options disponibles sont Standard SVCD (compatible avec le standard SVCD, débit réglé sur 2500), XSVCD (comme précédemment mais avec un débit et une taille de mémoire tampon libres), Generic MPEG-2 (profil libre), Standard VCD (compatible avec le standard VCD 2.0, débit réglé sur 1150), XVCD (comme précédemment mais avec un débit et une taille de mémoire tampon libres), Generic MPEG-1 (profil libre), et DVD.
  • Règle une quantification de matrice personnalisée (nécessite les binaires mpeg2enc postérieurs au 28 août 2003) afin d'activer les modes de compression à perception optimisée. Les valeurs disponibles sont "Standard", "Haut fréq." (remplace l'ancienne option "Encoder haute fréq.", pour encoderautant d'informations haute fréquence que possible depuis une source haute haute qualité); "kvcd" (utilisera la quantification de matrice de kvcd "Notch", permettant une réduction moyenne du débit de 16% en mode VBR), "tmpgenc" (utilisera la quantification de matrice standard tmpgenc, permettant une réduction moyenne du débit de 10% en mode VBR).>
  • Choisit le mode d'entrelacement. Les options disponibles sont Non entrelacé, Image et Trame.
  • Définit le mode multi-tâches. Les options disponibles sont Arrière plan (désactive le multi-tâche), Normal (un processeur), Bi proc. (deux prsocesseurs).
  • Règle la taille de la mémoire tampon pour la lecture avec des décodeurs matériel. Cela doit être 92 pour les VCD et 230 pour les SVCD.
  • Ajuste la synchronisation du mixage audio/vidéo en millisecondes (les valeurs positives retardent la vidéo, les valeurs négatives retardent l'audio).
  • Règle le quantificateur minimum pour l'encodage à débit variable. Les plus petits quantificateurs nécessiteront un haut taux de données, donc si vous voulez augmenter la qualité, vous devrez à la fois diminuer QMin et augmenter le débit. Pour la résolution des VCD, les valeurs en dessous de 8 donnent une assez bonne qualité. Pour les SVCD, le niveau équivalent est à environ 10.
  • Encode en mode débit constant (nécessaire pour les lecteurs VCD matériel).
?
?
?

© Copyright 2002-2005 Major